Arabie saoudite: les muezzins font trop de bruit, déplore le ministre des Affaires islamiques

Dans une sortie médiatique des plus inattendues, le ministre des Affaires islamiques saoudien Abdullatif Bin Abdulaziz Al Ash-Shaikh a appelé les mosquées à baisser le volume des appels à la prière, pour ne pas déranger les habitants.

A la suite des plaintes de plusieurs habitants, le ministre des affaires islamiques saoudien Abdullatif Bin Abdulaziz Al Ash-Shaikh a appelé les mosquées à baisser le volume des appels à la prière. Dans un tweet partagé par le ministère des affaires islamiques, Al Ash-Shaikh explique que les appels à la prière sont indispensables mais ne doivent pas nuire au confort des habitants.

Le ministre pense également que certains appels à la prière de mosquées situées côte à côte se superposent ce qui gêne les habitants. « Ceci crée une confusion chez les habitants, et les appels à la prière perdent leur aspect spirituel et sacré », a-t-il déclaré.

Les avis des saoudiens sont quant à eux partagés entre certains qui soutiennent la décision du ministre et l’incitent même à sanctionner les mosquées qui ne respectent pas un certain volume d’appel à la prière. Et d’autres qui ont fortement critiqué les déclarations du ministre et y voient un « éloignement de l’islam », arguant que le mois de ramadan devrait au contraire être caractérisé d’appels à la prière au volume assez élevé.