Poussé par la rue, le gouvernement jordanien présente sa démission

291

Le gouvernement jordanien, conduit par le Premier ministre Hani Mulqi, a présenté, lundi, sa démission au Roi Abdellah II.
« Le Roi Abdellah II a accepté la démission du gouvernement Hani Mulqi », indique un communiqué du cabinet royal jordanien.
Citant des sources « informées », le quotidien jordanien « Al-Ghad » a rapporté, dimanche, que le remaniement gouvernemental prévu intervient dans le sillage des protestations que connaissent la capitale Amman et plusieurs villes et gouvernorats notamment contre le projet d’impôt sur le revenu.
Pour la quatrième journée consécutive, les protestations se poursuivent dans les différentes régions du pays pour réclamer le retrait du projet d’impôt sur le revenu et le changement du système économique.