Alerte au tsunami en Nouvelle-Zélande après un violent séisme de 7,2

1827

Un violent tremblement de terre de magnitude 7,2 a frappé vendredi l’est de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, déclenchant une alerte au tsunami. Les autorités ont conseillé aux habitants des zones côtières de se déplacer immédiatement sur les hauteurs.

Le séisme a frappé à 180 km au nord-est de la ville de Gisborne vendredi à 02H27, à une profondeur relativement faible de 10 km. « Sur la base des paramètres préliminaires du séisme, des vagues de tsunami dangereuses sont possibles sur les côtes situées dans un rayon de 300 km de l’épicentre », a indiqué le Centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique, basé à Hawaï (États-Unis).

Aucun dommage ni victime n’ont été signalés pour le moment.

Plus de 60.000 personnes ont déclaré avoir ressenti le tremblement de terre sur le site Web de GeoNet, 282 personnes le qualifiant de «grave» et 75 le disant «extrême».

La grande ville la plus proche de l’épicentre est Gisborne avec une population d’environ 35.500 habitants. Les personnes proches de la côte, du cap Runaway à Tolaga Bay, ont été invitées à évacuer.

La Nouvelle-Zélande est située sur la « ceinture de feu » du Pacifique, zone de jonction de plaques tectoniques à forte activité sismique et volcanique.

Le pays du Pacifique Sud a récemment marqué le 10e anniversaire du séisme de Christchurch, de magnitude 6,3, qui avait fait 185 morts dans la ville située sur l’île du Sud.