« Agression » aérienne israélienne près de Damas (agence syrienne)

187
DR.

Une « agression » aérienne israélienne a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi dans la région de Damas et la défense syrienne a riposté, a annoncé l’agence de presse officielle syrienne Sana.

Cette attaque a causé « des dégâts matériels » et « quatre soldats ont été blessés », a déclaré l’agence, citant une source militaire.

Selon Sana, « l’ennemi israélien a mené une agression venant de la direction du Liban contre des positions à proximité de Damas ».

« Nos défenses aériennes ont intercepté l’agression et abattu la plupart » des missiles, a affirmé l’agence syrienne.

Elle n’a pas précisé la nature des cibles de l’attaque.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une ONG basée en Grande-Bretagne, a déclaré que les frappes aériennes de cette nuit visaient « des positions militaires » près de Damas.

 

Lire aussi: Israël: Netanyahu désigné pour former le prochain gouvernement

 

L’OSDH a affirmé ultérieurement que les frappes avaient atteint plusieurs positions proches de la capitale syrienne et avaient « détruit un dépôt d’armes appartenant aux Iraniens ».

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël effectue régulièrement des raids aériens en territoire syrien, visant principalement des positions des forces iraniennes et du Hezbollah.

L’Iran et le mouvement chiite libanais Hezbollah soutiennent militairement le pouvoir du président syrien Bachar al-Assad.

Israël confirme rarement ses frappes en Syrie. L’armée israélienne a déclaré qu’elle avait frappé environ 50 objectifs en Syrie l’année dernière, sans fournir de détails sur ces opérations.