Voici la nouvelle politique des prix de l'ONCF

L’ONCF a décliné se nouvelle offre de prix intitulée Atlas. Désormais, la nouvelle gamme tarifaire prévoit des prix modulables en fonction du train choisi, de la date d’achat, de l’utilisation de cartes de réduction et des options de flexibilité retenues. L’office abandonne ainsi le prix unique, et veut pousser les usagers à prévoir leur voyage.
Pour les trains reliant Casablanca-Marrakech, Casablanca-Fès et Marrakech-Fès, les usagers devront désormais réserver leurs billets à l’avance s’ils ne veulent pas avoir à payer un supplément (de 10%) si le ticket est acheté le jour même de leur voyage,  et davantage d’argent dans les cas du voyage pendant les heures de pointe ou les fêtes ( vendredi, dimanche ou la veille des vacances ).  L’augmentation des prix de s’avère un peu trompe-l’œil, puisqu’il suffit de réserver pour ne pas payer de suppléments.
Lire aussi: Benchaâboun: « L’ONCF ne sera pas privatisé »
Le chef de division du marketing de l’ONCF précise que cette nouvelle offre commerciale baptisée « Atlas », a pour but d’améliorer le confort des passagers en s’assurant que « tous les usagers auront des places assises », une façon de régler le problème des places, très récurent avec le nombre de voyageurs qui ne cesse d’augmenter. Les prix des abonnements n’ont par ailleurs pas augmenté.
Dans le cas où l’usager recherche une souplesse d’échange et de remboursement de ticket maximale, l’ONCF propose deux offres, Flex et Semi Fle, permettant d’échanger de ticket moyennant un  supplément. Il est à noter que le temps de parcours de Casablanca- Marrakech a également été amélioré et est de 2h35 seulement.