Voici la décision des forces armées royales après la mort d'un candidat au service militaire

à 13:15

La mort d’un jeune assujetti au service militaire à Meknès a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps.

Un jeune appelé au service militaire a rendu l'âme, vendredi dernier, à l'hôpital militaire Moulay Ismail de Meknès. L'adolescent était diabétique, insulinodépendant, mais il avait caché sa maladie pour rejoindre le service militaire.

Cependant, son décès a provoqué un tollé et une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. La commission médicale qui a participé à la procédure de sélection des candidats est sous le feu des critiques.

Les forces armées royales n’ont pas tardé à réagir via un communiqué qui explique les raisons exactes de la mort du jeune homme. Et ce n’est pas tout. Les centres de formations ont reçu, en début de semaine, de nouvelles instructions.

Selon les informations d’Al Yaoum 24, le rapport médical présenté par les appelés avant le début de leur mission n’est plus suffisant. Les candidats au service militaire doivent, désormais, être réexaminés avant et pendant leur formation afin de s'assurer qu'un tel incident ne se reproduise pas.

Notons que les funérailles du défunt, Abdelkbir Hassbi, qui était âgée de 22 ans, ont eu lieu samedi dernier à Safi, sa ville natale.