Vidéo. Voici les trois conditions fixées par Khalid Ait Taleb pour la levée du confinement

Crédit: DR.

Une série de conditions doivent être réunies pour la levée du confinement sanitaire, de sorte à éviter un retour en arrière dans le combat contre la pandémie du Covid-19, a affirmé vendredi soir le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb.

« Trois conditions sont à remplir pour amorcer le déconfinement, particulièrement la stabilité de la situation épidémiologique, la tendance à la baisse des nouveaux cas de contamination et l’inflexion de l’indicateur de propagation du virus sous la valeur 1 », a-t-il expliqué lors d’un entretien à la chaîne TV Al-Oula.

Selon le ministre, « une fois se stabilise la situation épidémiologique et recule l’indice de propagation du virus, à ce moment-là ont peut parler de levée de l’état d’urgence sanitaire ».

« Une telle décision implique une lourde responsabilité que tout le monde doit assumer, chacun de sa position », a-t-il relevé, tout en insistant sur la nécessité de consolider les acquis réalisés afin de réunir les conditions d’un déconfinement graduel, bien évidemment dans le respect des mesures de prévention.

 

Lire aussi: Déconfinement: la levée de l’état d’urgence sanitaire prévue pour août?

Toute levée du confinement sanitaire, a-t-il résumé, « devra être progressive et le fruit des approches proposées par les différents secteurs ».

Ait Taleb a dans ce contexte affirmé que « nous ne sommes pas à l’abri en dépit des mesures prises », tout en estimant que toute précipitation ou démarche non calculée « peut coûter cher ».

Malgré les mesures préventives adoptées, quelques développements suscitent bien des interrogations, à l’instar de l’apparition de foyers épidémiques industriels ou familiaux, a-t-il fait observer. Il a également cité les cas d’infection observés chez des jeunes, parmi eux certains se trouvent en état critique, un constat qui nécessite de redoubler de vigilance à l’avenir.

Tout en réaffirmant que le Maroc a pu éviter le pire grâce à ses mesures proactives, le ministre a appelé les citoyens à faire preuve d’esprit de responsabilité, de solidarité et de patience.