Vidéo. Rabat: les enseignants manifestent « pour la dignité »

1198

Après avoir entamé plusieurs grèves pour dénoncer les agressions dont ils sont victimes, des enseignants ont pris part, ce dimanche 3 décembre à Rabat, à une «marche pour la dignité» à la demande de trois syndicats, la Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement (UNTM), la Fédération nationale de l’enseignement (UMT) et la Fédération libre de l’enseignement (UGTM).

La marche qui a eu lieu de Bab El Had au Parlement avait pour but de dénoncer les agressions dont est victime le corps professoral ainsi que sensibiliser les Marocains au danger des actes de violence qui surviennent de plus en plus au sein des écoles publiques.

Les manifestants ont ainsi appelé à une intervention des responsables pour combattre ce phénomène et rendre hommage aux professeurs violentés.

Les syndicats à l’origine de cette marche souligné qu’ils poursuivront leurs manifestations et grèves jusqu’à ce qu’une loi protégeant le corps professoral, aussi bien à l’intérieur qu’à  l’extérieur de de l’école, soit adoptée. «Cette marche rend hommage aux professeurs violentés. Il faut que l’on arrête d’agresser les professeurs… Je suis surprise du silence de certains responsables à propos d’ un sujet auquel ils auraient dû donner la plus grande importance pour rendre justice à toutes les victimes d’agressions au sein des écoles», a déclaré Ilham Belafhaili, membre de la fédération nationale de l’enseignement (FNE).