Vidéo. Artistes et influenceurs se mobilisent pour la prévention du suicide des jeunes

À l’occasion de la journée nationale de prévention du suicide des jeunes, plusieurs influenceurs, musiciens et comédiens sollicités par l’association Sourire de Reda se sont mobilisés pour la prévention du suicide chez les jeunes Marocains.

Dans une vidéo de quelques minutes, sous le hashtag (#anam3ak) plusieurs artistes dont Asmae El Arabi, Ghassan El Hakim,Hicham Masrar ou encore Reda Allali livrent un message touchant pour sensibiliser aux souffrances des jeunes, qui très souvent sont livrés à eux-mêmes, se sentant incompris et délaissés . « Vous vous dîtes ce n’est rien, une crise d’adolescence et ça va passer. Mais non ça ne passe pas et même, cela empire », les entend-on dire.

 

 

Lire aussi: Kénitra: trois mineures font une tentative de suicide collectif

 

En Darija, ces artistes expliquent aux proches et parents de jeunes en souffrance, les bonnes pratiques à adopter face à une personne présentant des tendances suicidaires. « Ne le laissez pas seul. Retirez les moyens qu’il pourrait utiliser pour se faire du mal. Trouvez quelqu’un qui saura l’aider: un médecin, un psychologue… Dites-lui que vous êtes là pour elle, pour lui. C’est tout simple et ça peut tout changer! »

L’association Sourire de Reda, créé en 2010 pour améliorer la prévention contre le suicide, a lancé cette année la campagne #Anam3ak  (Je suis avec toi). Lancée officiellement le 5 février, cette campagne rappelle entre autres le rôle de l’entourage pour soutenir un jeune en détresse. « Il doit s’inscrire dans un réseau global de soutien qui devrait réunir plusieurs acteurs au-delà des familles et amis : enseignants, éducateurs, médecins, psychologues », peut-on lire sur un communiqué publié par l’association.

 

Lire aussi: Le "Défi de la baleine bleue" à l'origine du suicide d’un garçon à Casablanca

 

Il est à noter qu’un rapport de l’OMS en 2017 précise que 800 suicides étaient enregistrés chaque année au Maroc, soit un taux de 5,3 pour 100.000 habitants. Un rapport du ministère de la Santé réalisé avec l’hôpital Ibn Rochd et relayé par nos confrères de 2M, révèle également que 14% des 13-15 ans disent avoir fait une tentative de suicide.