USFP: Driss Lachgar promet de ne pas se présenter à un 3e mandat

63

Le premier secrétaire du parti de la rose, Driss Lachgar, promet de quitter la direction de l’USFP à la fin de son mandat actuel.

A en croire Assabah de ce mercredi 20 mars, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, ne serait pas favorable à une réélection pour un troisième mandat en 2021. Driss Lachgar, rapporte le quotidien, présume que la responsabilité politique est une vraie besogne et préfère l’alternance à la tête du partie sans, pour autant, avancer le nom du futur premier secrétaire. Par ailleurs, certains noms circulent déjà dans les coulisses du parti à l’instar de Habib Al Malki. Parallèlement à cela, trois noms paraissent de sérieux concurrents, il s’agit de Abdelkarim Ben Atik, Mohamed Chami et Mohamed ben Abdelkader.

Lire aussi:Le roi Mohammed VI félicite Driss Lachgar après sa réélection à la tête de l’USFP

Driss Lachgar prétend que l’âge et la santé sont derrière sa décision et que contrairement aux autres partis, l’USFP regorge de hauts cadres pouvant assumer cette responsabilité. Et d’ajouter, qu’en tant que démocrate, chacun a le droit de postuler à la tête du parti. Par ailleurs, Lachgar nie tout refus concernant une supposé proposition d’ambassadeur en Tunisie.

D’un autre côté, Driss Lachgar n’exclut pas un remaniement au niveau du gouvernement bien que le dernier mot revient au roi. L’actuel premier secrétaire, s’est également exprimé en faveur d’un remaniement constitutionnel au niveau de l’article 47, afin selon lui d’éviter un possible blocage lors de la prochaine constitution gouvernementale.

Khalid Tegmousse (Journaliste stagiaire)