Grève nationale des infirmiers les 5 et 6 février dans les hôpitaux publics

49

Les infirmiers et les techniciens de la Santé ont annoncé une grève nationale de 48 heures dans les hôpitaux publics. Cette grève n’inclura pas les urgences et les services de réanimation.

Le bras de fer entre le ministère de la Santé et les professionnels du secteur se poursuit. Les infirmiers et techniciens ont annoncé une grève nationale de 48 heures, rapporte Al Massae du 5 février 2019. Cette grève qui paralysera le fonctionnement de plusieurs hôpitaux et CHU, ne concernera pas les urgences et les services de réanimation, mais sera accompagnée de plusieurs sit-in de protestation.

Selon Al Massae, les professionnels du secteur de la Santé protestent contre le vide juridique qui encadre les statuts de leur fonction et les conditions dans lesquelles ils travaillent. Certains de leurs collègues ont été poursuivis judiciairement et administrativement en l’absence d’un texte de loi qui protège cette frange du secteur de la santé publique.

Lire aussi: Vidéo. Taounat: une femme arrêtée pour avoir violemment agressé une infirmière

Les syndicats du secteur de la santé revendiquent la création de statuts indépendants pour chaque fonction et la création d’un conseil national des infirmiers et techniciens de la santé à l’instar de l’ensemble de la fonction publique. Selon eux, cette grève est un avertissement au département d’Anas Doukkali car la situation «est urgente et ne supportera plus de retard».