H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Animé d’une volonté de fer, d’une passion sans limites et d’un rêve/challenge de parcourir toute l’Afrique à vélo, le globe trotter marocain Yassine Esqalli persiste à aller jusqu’au bout de son périple à la découverte du continent, de ses cultures et de ses secrets.

    Yassine qui se trouve actuellement à Nairobi, au Kenya, le 25e pays africain qu’il a visités à vélo depuis son départ du Maroc en mars 2018, ne cache pas son ambition d’aller jusqu’au bout de son rêve en dépit des obstacles qu’il a rencontrées durant son périple plein d’aventures et d’imprévus.

    « Je suis déterminé à aller jusqu’au bout de mon rêve et de réaliser mon challenge de visiter toute l’Afrique. Après avoir sillonné plusieurs villes du Royaume à vélo, mon rêve s’est développé et mon ambition est devenue grande. Pourquoi pas se lancer dans un voyage à travers l’Afrique? », affirme le jeune aventurier.

    Muni d’une tente pour passer la nuit partout ailleurs dans les savanes, les villages et les routes sinueuses africaines et du strict nécessaire pour sa survie, Yassine Esqalli est déterminé à continuer sa « belle aventure humaine » qui lui permet, dit-il,  » de voir le vrai visage de l’Afrique, d’aller à la rencontre de sa population et de découvrir ses us et coutumes ».

    « Malheureusement, beaucoup de gens ne croient toujours que ce qu’ils lisent sur l’Afrique comme un continent de misère et de dangers. Mais, il y a une différence considérable entre cette Afrique et celle que je vois de mes propres yeux. Les gens sont accueillants et souriants, ils cherchent toujours à vous aider », a affirmé Yassine.

     

    Lire aussi: Vidéo. Hajj: un Marocain rejoint l’Arabie saoudite à vélo

     

    Discret dans ses déplacements, humble et modeste, Esqalli ne passe pas pour autant « inaperçu », il est partout sollicité par une population « admirative » des pays visités qui veut à tout prix savoir « comment un jeune d’à peine 29 ans a pu traverser à vélo presque toute l’Afrique pendant trois ans et qui continue encore sur sa lancée dangereuse et pleine d’imprévus ».

    « En Afrique du Sud, à 30 kilomètres de Cape Town, j’ai été agressé par des malfrats qui m’ont volé mon téléphone et mon portefeuille. Un accident de parcours qui m’a certes marqué mais ne m’a nullement découragé à aller de l’avant », a confié Yassine qui a dit avoir rencontré aussi pas mal de gens qui lui ont prêté assistance et qui l’on encouragé à continuer son périple.

    Ce natif de Safi lance des soupirs à chaque fois qu’on évoque le pays. « ça fait presque une année que je n’ai pas goûté un verre de thé à la menthe, ça me manque tellement », a-t-il lancé. Ce passionné de cyclisme attend juste qu’on lui accorde l’autorisation de franchir la frontière de l’Ehiopie pour poursuivre son voyage qui devra le conduire ensuite au Soudan et en Egypte.

    « Inchallah, j’arriverai à bon port, je ne compte pas céder ni baisser les bras. Je vais continuer jusqu’au bout, à la découverte de l’inconnu », a affirmé le globe trotteur marocain.

    Share.

    Comments are closed.