Des Salafistes appellent à manifester le 16 mai devant le parlement

197

La Coordination commune pour la défense des détenus islamistes appelle à manifester ce mardi 16 mai devant le parlement. La CCDDI réclame la réouverture d’une enquête sur les événements de 2003.

 

Dans un communiqué publié  sur son site internet, la Coordination commune pour la défense des détenus islamistes (CCDDI), proche des prisonniers salafistes, appelle à manifester ce mardi 16 mai devant le parlement. 14 ans après les attentats de Casablanca, la coordination réclame toujours la réouverture d’une enquête, la libération des détenus salafistes et l’abrogation de la loi antiterroriste.  «Nous appelons le nouveau gouvernement à ouvrir une enquête transparente sur les événements (du 16 mai, ndlr)», peut-on lire sur le communiqué, dans lequel la CCDDI dénonce les «arrestations arbitraires» survenues au lendemain des attentats du 16 mai 2003.