Sahara: pour Zapatero, les Sahraouis doivent être plus «réalistes»

540
L’ex-président du gouvernement espagnol José Luis Rodríguez Zapatero (2004-2011)./DR

L’ancien président du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, a invité les Sahraouis à parier sur une solution politique «réaliste», car «la politique, si elle n’est pas réaliste, elle est autre chose, peut-être un rêve ou une utopie destructrice».

Invité au premier anniversaire du «Mouvement Sahraoui pour la Paix», le socialiste et ancien président du gouvernement (2004-2011), José Luis Rodríguez Zapatero s’est adressé subtilement au Polisario, appelant ainsi à la paix, rapporte l’agence espagnole EFE.

Ne citant aucune des parties, l’Espagnol a affirmé que «quarante-cinq ans après le début de la guerre du Sahara, une compréhension sans équivoque est nécessaire entre ceux qui ont mené le conflit».

De ce fait, «la paix est un accord, c’est céder, admettre que vous n’avez jamais tout à fait raison, car, il est presque toujours vrai que le programme dans son intégralité n’est pas la meilleure alternative», a-t-il enchaîné.

José Luis Rodríguez Zapatero était invité à la commémoration du premier anniversaire du «Mouvement Sahraoui pour la Paix», fondé par Hach Ahmed Bericalla, ancien dirigeant du Polisario. L’évènement qui s’est déroulé par visioconférence a connu la présence de plusieurs personnalités ayant toutes souligné l’importance «du dialogue et de l’engagement pour avancer dans ce conflit qui stagne depuis plus de vingt ans», conclut la même source.