Sahara marocain: le Conseil de sécurité pousse pour redémarrer les négociations

1280
Une séance du Conseil de sécurité de l'ONU. Crédit: DR

Le Conseil de sécurité de l’ONU a demandé mercredi à l’envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara de poursuivre les discussions sur une relance de négociations visant à régler le différend autour de ce territoire.
Horst Koehler a rencontré les membres du Conseil à huis clos pour l’informer de ses discussions avec des représentants du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du Front Polisario.
Les membres du Conseil ont exprimé « leur entier soutien », aux efforts de l’ancien président allemand pour « relancer le processus de négociations grâce à une dynamique et un esprit nouveau », a indiqué le président du Conseil, l’ambassadeur néerlandais, Karel van Oosterom.
Aucune date n’a été annoncée pour reprendre des pourparlers formels les derniers en date –sous l’égide de l’ONU– remontant à 2012.
Le Conseil a souligné qu’il ne devait pas y avoir de changement du statut de la zone tampon près de Guerguerat, a indiqué Van Oosterom. Le Maroc a accusé le Front Polisario d’incursions dans cette zone.
Le Maroc propose l’autonomie de la région sous sa souveraineté, mais le Front Polisario réclame un référendum d’autodétermination.