Safi: les agresseurs de la fille et son chauffeur témoignent à visage découvert

Les auteurs du lynchage d’une fille et son chauffeur dans la région de Safi se sont rendus à la gendarmerie, après l’arrestation de deux d’entre eux. Dans leur version des faits, ils justifient leur acte par une débauche présumée du couple, en pleine journée de ramadan.
Les agresseurs, cagoulés qui avaient attaqués la semaine dernière une étudiante et son chauffeur se sont confiés, à visage découvert, au site Al Jarida 24. Les défenseurs de la morale qui se sont conduits en police des mœurs ne regrettent pas leur geste. « Nous avons surpris le chauffeur et la fille en flagrant délit en train de préparer à manger et nous avons essayé de lui donner conseil, mais il s’est mis à nous insulter, alors nous nous sommes mis à les tabasser », lance l’un d’eux.
« Cela fait trois ans qu’il vient ici avec cette même fille et nous ne l’avons jamais interpellé. Mais qu’il le fait en plein mois de ramadan, c’est inacceptable », ajoute un autre. « Nous sommes venus pour nous présenter aux autorités car nous n’avons rien fait. Nous ne sommes pas des terroristes », conclut un troisième.

De son côté, le chauffeur de la fille a déclaré qu’il a été agressé par des personnes qui l’ont violenté et lui ont subtilisé son argent et son téléphone. « Ces gens m’ont causé beaucoup de tort; ils m’ont tabassé et saccagé ma voiture. Cela fait une semaine que je ne travaille pas. J’ai des enfants qui vont à l’école, mes parents sont paralysés… Je demande à mes frères marocains de me soutenir et que justice soit faite », a-t-il affirmé.