Réouverture des mosquées: les parlementaires du PJD font pression sur le gouvernement

14200
Photo d'archive. Crédit Ayoub Ouajib

Le plan de déconfinement, qui en est à sa deuxième phase, n’englobe toujours pas les mosquées. Une ouverture prochaine n’est toujours pas envisagée, raison pour laquelle les parlementaires interpellent le gouvernement.

L’équipe parlementaire du Parti de la justice et du développement (PJD) souhaite interpeller le gouvernement sur les futures mesures qui seront prises pour l’ouverture des mosquées dans le royaume.

Dans une lettre adressée au président de la Chambre des représentants, les parlementaires demandent à ce que les mesures sanitaires préparées par le ministère des Habous et des Affaires islamiques en coordination avec les autorités sanitaires soient dévoilées et discutées lors de la prochaine séance plénière prévue lundi 6 juillet.

 

Lire aussi: La réouverture des mosquées se fera en temps opportun (Conseil supérieur des oulémas)

 

Aujourd’hui, «la situation épidémiologique s’est améliorée et les autorités publiques ont entrepris de nombreuses actions pour la levée progressive du confinement», écrivent les parlementaires, rappelant  la décision du ministère des Habous de maintenir les mosquées fermées tant que la situation épidémiologique n’est pas maîtrisée.

Pour rappel, le Maroc n’a pas seulement décidé de fermer temporairement les mosquées, mais également la majorité des lieux publics depuis le lundi 16 mars.