Opération nationale du BCIJ: arrestation de quatre individus

1673

Les éléments du Bureau Central des Investigations Judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire National (DGST), ont arrêté à l’aube ce lundi 14 mai, quatre personnes originaires de Casablanca, Driouch, Fès et Kénitra.

Les suspects, âgés de 20 à 27 ans, parmi lesquels un ancien détenu pour une affaire de terrorisme, sont accusés de « propagande» et «d’incitation à mener des opérations terroristes dans le royaume», a précisé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Selon 2m.ma, l’interpellé à Driouch, dans la région du Rif, est âgé de 20 ans, récidiviste et sans-emploi. À Casablanca, c’est au quartier Jamila 5 que le deuxième jeune de 24 ans, un étudiant dans un institut de formation professionnelle, a été arrêté. À Fès la BCIJ a arrêté un jeune homme de 27 ans dans le quartier Zoho, marié et sans emploi qui venait de s’installer à Fès.

Lors de l’opération menée par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) des «équipements électroniques, un uniforme militaire et des livres faisant l’apologie de la pensée extrémiste» ont été saisis, selon la même source.

Les membres de cette cellule entretenaient «des liens avec des combattants dans la zone irako-syrienne» pour «bénéficier de leur expertise dans la fabrication d’explosifs», a affirmé le ministère.

Les autorités marocaines mettent souvent en avant les moyens importants déployés pour la lutte antiterroriste et les efforts de coordination avec leurs différents partenaires en Europe.

Avec AFP