Le parlement européen rejette un projet de résolution pro-Polisario

612
AFP

Le parlement européen à Strasbourg vient de rejeter, ce mercredi, un projet de résolution recommandant l’élargissement du mandat de la MINURSO aux droits de l’Homme.

Victoire diplomatique pour le Maroc, qui vient de faire échouer le vote au parlement européen d’un projet de résolution recommandant l’élargissement du mandant de la MINURSO aux droits de l’Homme. Le projet, qui va dans le sens des intérêts du Polisario, a été rejeté par le parlement de Strasbourg avec 316 voix contre, 162 abstentions et 180 voix contre.

Abderrahim Atmoun, président (PAM) de la commission mixte Maroc-UE, a joué un rôle non négligeable dans ce nouveau camouflet infligé aux soutiens européens des séparatistes. «Les abstentions émanent principalement du groupe des Socialistes & Démocrates au Parlement européen, qui ont adopté une position réaliste empêchant ainsi que l’amendement soit adopté», se félicite le député marocain dans un communiqué dont H24Info a obtenu copie.

Voici, en intégralité, le projet d’amendement rejeté par le parlement européen :

Mettre à exécution l’arrêt de la Cour de justice européenne au sujet du Sahara occidental et soutenir les efforts de l’ONU visant à obtenir un règlement équitable et durable du conflit au Sahara occidental, sur la base du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et conformément aux résolutions des Nations unies en la matière; œuvrer pour que la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) soit dotée d’un mandat relatif aux droits de l’homme, à l’instar de toutes les autres missions de maintien de la paix des Nations unies, et pour que tout le personnel de la MINURSO soit autorisé à reprendre ses fonctions.