MP: Laenser prépare le chemin à Hassad pour lui succéder à la présidence

981

Tous les membres du Conseil national actuel du parti du Mouvement populaire (MP) sont éligibles à la succession de Mohand Laenser, qui dirige le parti depuis 1993. Une décision qui ouvre balise la voie à Mohamed Hassad pour occuper le poste.
La succession de Mohand Laenser est source de tension au sein du Mouvement populaire. L’homme qui dirige le parti depuis le départ de Mahjoubi Aherdane a été poussé vers la sortie par les deux courants majoritaires : l’aile libérale qui soutient activement la candidature de Mohammed Hassad et les conservateurs qui hésitent encore entre Mohamed Ouzzine et Mohamed Moubdie.
L’actuel SG du parti a opté pour Hassad en poussant le comité préparatoire du congrès à adopter une réforme du règlement intérieur, supprimant l’obligation de siéger au bureau politique comme condition nécessaire pour accéder à la présidence. Laenser n’a pas apprécié que les conservateurs du parti lui tournent le dos et agit en conséquence.
Avant l’adoption de la réforme de l’article 50 de règlement interne du parti, Hassad ne pouvait pas se présenter. Ledit article stipule que pour se porter candidat au secrétariat général, un mandat plein au bureau politique est exigé. Et ce n’est pas tout, le système de la liste pour l’élection des membres du bureau politique a été remplacé par une proportionnelle, ce qui sera en faveur de l’ancien ministre de l’Intérieur.