Moulay Hicham compare le jihad à la « guerre juste » prônée par le christianisme

Le prince Moulay Hicham a donné une série de conférences à l’UC Davis university en Californie, où il s’est penché sur la notion de Jihad et ses fondements théoriques à travers les siècles.

«Contrairement à ce que beaucoup pensent en l’Occident, le jihad n’est pas une guerre sainte. Cette dernière existe dans l’histoire et la pensée chrétienne et est déclarée par le pape uniquement parce qu’elle reflète ce qu’ils considèrent comme le « passage de Dieu sur terre » et les rois» , à –t-il déclaré sur sa page Facebook.

Pour lui, le jihad en islam est plus proche de la notion de guerre juste. «Dans la pensée chrétienne, c’est un concept purement religieux, alors que dans l’islam, le concept tend plus vers le principe pratique». Il en donne pour exemple l’Invasion de l’Irak par l’armée américaine sous le mandat de George W.bush et son successeur, Barak Obama.


Pour expliquer l’émergence de l’internationale Jihadiste Al Qaida, Moulay Hicham explique que le Jihad est passé de la responsabilité collective à des initiatives individuelles et personnelles qui n’ont apparu que ces dernières décennies, pour aboutir à son paroxysme avec Oussama Ben Laden.

Les propos de Moulay Hicham ont donné lieu à une avalanche de commentaires sur Facebook de personnes qui ont relevé le manque de pertinence de l’analyse et l’absence d’arguments historiques et politiques sur un sujet qui ne cesse de déchaîner les passions.