Maroc-Iran: l'Algérie qualifie les propos de Bourita de "totalement infondés"

Crédit: DR.

L’Algérie vient de réagir à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Iran. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères algérien, Abdelaziz Benali Cherif, a qualifié les propos de Nasser Bourita de « totalement infondés ».

Vingt-quatre heures après que le Maroc ait annoncé la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran, le voisin algérien vient de sortir de son silence en qualifiant les propos du ministre des Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita, de « totalement infondés ».
« Les autorités algériennes ont rejeté mercredi les propos « totalement infondés », tenus par le ministre marocain des Affaires étrangères, à l’occasion de l’annonce de la rupture des relations diplomatiques entre son pays et l’Iran, et mettant « indirectement en cause l’Algérie« , a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif« , peut-on lire dans une dépêche de l’agence de presse algérienne APS.
« L’ambassadeur du Royaume du Maroc a été reçu, ce jour, par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères qui lui a fait part du rejet par les autorités algériennes des propos totalement infondés mettant indirectement en cause l’Algérie, tenus par son ministre des Affaires étrangères à l’occasion de l’annonce par ce dernier de la rupture des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et la République Islamique d’Iran« , a ajouté le porte-parole du département dirigé par Abdelkader Messahel.