L’ONEE ouvre une enquête interne sur les factures d’eau et d’électricité élevées

5169
DR.

Suite aux multiples plaintes des consommateurs se plaignant de factures d’eau et d’électricité trop salées, l’ONEE réagit en ouvrant une enquête interne. L’Office estime que ces incidents sont dus à des erreurs humaines.

L’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) a annoncé l’ouverture d’une enquête interne, suite à la polémique des factures d’eau et d’électricité erronées.

Selon l’ONEE ces factures irréalistes ont été faites par «erreur humaine», rapporte le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du 7 juillet 2020. Le quotidien précise également que plusieurs mesures ont été prises par l’office pour déterminer les circonstances ayant conduit à ces incidents enregistrés durant le mois de juin.

 

Lire aussi : Eau et électricité: la lecture des compteurs reprend ce 1er juin

 

Plusieurs plaintes de consommateurs ont été déposées dès le début du mois de juin, date à laquelle la reprise de la lecture des compteurs a redémarré après trois mois de confinement. L’erreur humaine plaidée par l’ONEE avait déjà été pointée du doigt par plusieurs consommateurs.

Pour rappel, le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah a affirmé, fin juin, que le paiement des factures dues pendant la période de confinement au niveau de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a été rééchelonné. Ceci viserait quelques 11 millions de factures, à qui des facilités de paiement seront accordées.