H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Quelque 221.000 élèves appartenant à 2.278 établissements scolaires ont été sensibilisés aux dangers de l’addiction à la drogue, lors de l’année scolaire en cours, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb.

    En réponse à une question orale relative au « trafic de drogue parmi les élèves », présentée par le groupe Justice et Développement à la Chambre des conseillers, Boutayeb a affirmé que depuis le début de l’année scolaire 2019-2020, plusieurs campagnes ont été lancées pour sensibiliser les élèves des établissements scolaires publics sur les dangers des stupéfiants, en particuliers les substances chimiques.

    Boutayeb a également affirmé que les comités provinciaux de sûreté tiennent des réunions hebdomadaires, au début de chaque nouvelle année scolaire, consacrées à la sécurisation du périmètre des établissements scolaires, dans le but de protéger les élèves contre la consommation de drogues et contre tout comportement délinquant.

     

    Approche sécuritaire peu concluante

    Du 5 septembre jusqu’au mois de décembre dernier, les efforts des services de Sûreté nationale et de la Gendarmerie Royale ont abouti à 1.000 affaires liées à la consommation et au trafic de drogue, dans le cadre desquels 1.030 suspects ont été traduits en justice, dont 969 consommateurs, en plus de la saisie de 4 kilogrammes de Shira, 7 grammes de cocaïne, 4 grammes d’héroïne et 498 comprimés psychotropes, a indiqué Boutayeb.

    L’approche sécuritaire à elle seule ne suffit pas pour venir à bout de ce problème, a conclu le ministre délégué, soulignant la nécessité d’intégrer tous les acteurs concernés, dont la famille.

    Share.

    Comments are closed.