Les étudiants algériens bloqués au Maroc seront rapatriés à leurs frais

1332

Air Algérie opérera deux vols de rapatriement de ses ressortissants bloqués au Maroc. Les 12 étudiants algériens pourront ainsi regagner leur pays, mais à leurs frais…

L’Ambassade d’Algérie au Maroc est enfin sorti de son silence, annonçant ainsi la programmation de deux vols spéciaux pour le rapatriement de ses ressortissants bloqués au Maroc. L’avis a été diffusé sur la messagerie Whatsapp, indique le site spécialisé Visa Algérie, notant que les deux vols feront leur départ de l’aéroport Mohammed V de Casablanca, le lundi 18 janvier et le 21 janvier.

Ces vols permettront ainsi aux douze étudiants algériens, refoulés du Canada de regagner leur pays, après avoir passé une semaine à l’aéroport où ils dénonçaient leur «abandon».

Avant d’embarquer sur ces vols les étudiants devront toutefois se soumettre à un test PCR qui devra être négatif puis acheter à leurs frais les billets qui seront mis en vente «niveau de l’agence Air Algérie de Casablanca à compter de demain dimanche (…) ou directement à l’aéroport le jour du départ», précise l’ambassade d’Algérie à Rabat.

 

Lire aussi: Vidéo. Des étudiants algériens expulsés du Canada, bloqués à l’aéroport Mohammed V

 

En effet, les vols de rapatriement seront finalement opérés par la compagnie algérienne, bien que la compagnie marocaine Royal Air Maroc (RAM) ait «demandé une autorisation exceptionnelle afin de les rapatrier vers Alger».

Selon le site spécialisé, «Royal Air Maroc n’opère pas de vols spéciaux vers l’Algérie en raison de la fermeture des frontières algériennes qui dure depuis le 17 mars dernier et Air Algérie n’a pas programmé de vols de rapatriement depuis le Maroc».

Pour rappel, les 12 étudiants (10 garçons et deux filles) sont bloqués au Maroc depuis leur expulsion le lundi 11 janvier à leur arrivée à Montréal par les services de l’immigration canadienne. Bloqués au niveau du terminal 3 de l’aéroport de Casablanca, tout a été fait pour faciliter la vie des étudiants. «Ils dorment dans un dortoir aménagé (…) ont des douches collectives et un accès internet, des ordinateurs et une télévision (…) et la nourriture leur est fournie par les autorités marocaines», indique RCI.

 

Lire aussi: L’Algérie refuse l’aide de la RAM pour rapatrier ses étudiants bloqués à Casablanca

 

Depuis leur arrivée à Casablanca, ils n’avait reçu qu’une seule visite, celle du vice-consul algérien à Casablanca. «Il nous a remis des masques et des cartes SIM pour pouvoir communiquer avec nos familles », affirmait un étudiant à RCI.