Le Maroc s’offre des drones de combat turcs

1509
DR.

Le royaume viendrait ainsi étoffer son artillerie en faisant l’acquisition de drones de combat, également appelé d’altitude de croisière moyenne et de longue autonomie (MALE).

Le modèle pour lequel aurait opté le Maroc est le «Bayraktar TB2», développé par la campagnie turque Baykar, dont le président est Selçuk Bayraktar, gendre du président Recep Tayyip Erdoğan, révèle Africa Intelligence.

Selon la même source, le Maroc aurait commandé 13 drones de ce type, dont le coût unitaire est de 5 millions de dollars. Les drones seront livrés avec quatre stations de contrôle sol, note la même source.

Le contrat prévoit également l’installation d’un centre d’opération, en plus d’un système de simulation de conduite et un système numérique de stockages des données.

Le Maroc possède déjà des drones de combat, note le360, affirmant «que les drones récemment acquis par le Maroc, ont une mission défensive (…) et permettra aux FAR (Forces Armées Royales) d’être à même de manier un outil déterminant, qui fera la différence lors d’un éventuel conflit armé»