La HACA suspend l’émission de Adil El Omari pour non-respect de la dignité humaine

6348

La Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) vient de rendre son verdict dans l’affaire du présentateur de Radio Mars, Adil El Omari. La HACA a ordonné l’arrêt de diffusion de ses deux émissions durant quinze jours.

La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a suspendu les deux émissions du présentateur Adil El Omari, El Oulama de Mars et une autre émission sur les MRE et le sport, pour une période de 15 jours. Dans un communiqué publié sur son site officiel, la HACA annonce «avoir pris connaissance de près de 114 plaintes au sujet des éditions du 20 et 21 mai 2019 de l’émission «العلما د مارس» éditée par la société «Radio 20». Sur la base d’une auto-saisine, la Direction générale de la communication audiovisuelle a établi un rapport au sujet des plaintes reçues.

Lire aussi: Vidéo. "Occupe-toi de ta cuisine", les propos misogynes d'un célèbre animateur radio

Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) s’est réuni le mercredi 11 juillet au sujet de ces deux émissions. Après avoir délibéré, le CSCA a déclaré que la Société «Radio 20», éditrice du service radiophonique «Radio Mars», n’a pas respecté les dispositions légales et règlementaires. Il s’agit, selon les termes du communiqué, de non-respect la dignité humaine, la lutte contre les images stéréotypées portant atteinte à la dignité de la femme, la non-incitation à la violence ou à la haine, tel que requis par l’exigence de cohésion sociale ainsi que l’absence de toute maîtrise d’antenne.

Ensuite, le CSCA a décidé de suspendre la diffusion totale du service radiophonique «Radio Mars» pendant l’horaire habituel de diffusion des deux émissions durant une période de quinze (15) jours et ordonne à la société «Radio 20» de prendre les dispositions nécessaires à l’exécution de cette décision dès la date de sa notification. Radio Mars sera, aussi, obligée de diffuser le communiqué du CSCA au début de l’horaire habituel de l’émission.