Khalid Ouaya, poursuivi pour corruption, n’a pas été acquitté

1973
Khalid Ouaya, ancien directeur de l’Agence urbaine de Marrakech./DR

Le procureur général du roi près la Cour d’Appel de Marrakech a démenti les informations véhiculées par un site électronique au sujet de l’acquittement d’une personne arrêtée en flagrant délit de corruption.

Suite à la publication du site Aabbir.com d’un article intitulé «Scandale de la Justice : le tribunal acquitte un accusé arrêté alors qu’il recevait un pot-de-vin d’un milliard», le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Marrakech a affirmé que «cette information est erronée et dénuée de tout fondement», lit-on dans un communiqué.

 

Lire aussi: Corruption: le numéro vert fait tomber le directeur de l’Agence urbaine de Marrakech 

 

L’article évoque l’acquittement de Khalid Ouaya, ancien directeur de l’Agence urbaine de Marrakech. Il avait été interpellé en juillet dernier, suite au dépôt d’une plainte le visant pour corruption et signalée au numéro vert, le 600, mis à la disposition des citoyens par le parquet.