Fès: 20 ans de prison pour la femme qui a poignardé son amant en juillet

51

Le tribunal de première instance de Fès a livré son verdict dans l’affaire de la femme qui a tué son amant en juillet dernier suscitant le choc de la Toile. Elle a écopé de vingt ans de prison.
Durant le mois de juillet, une jeune femme a tué un homme en le poignardant au cœur, l’accusant de l’avoir violée. La vidéo, mise en ligne sur les réseaux sociaux, montre l’homme baignant dans son sang et la fille encerclée par la foule. La fille a expliqué qu’elle s’est vengée de l’homme, qui l’aurait violée.
«Il a poignardé mon honneur donc, je l’ai fait pour de vrai», s’est-elle justifiée auprès de la foule. «Il m’a violée et les autorités ne m’ont pas rendu justice. J’ai déposé plainte auprès de la police, mais rien n’a changé donc je me suis vengée», avait-elle insisté. Après plus de trois mois de procès, la femme, accusée de meurtre avec préméditation, a plaidé coupable et écopé d’une peine de vingt ans de prison.
Lire aussi : Fès. Une femme poignarde un homme qu’elle accuse de l’avoir violée
La femme est âgée de 36 ans tandis que son amant, qui a succombé à ses blessures, en avait 26. Selon plusieurs médias, ce dernier aurait promis de se marier avant de se rétracter en lui expliquant que sa mère voulait qu’il épouse sa cousine.