Drame de Bouknadel: la défense du conducteur demande une expertise technique neutre

795

Le procès du conducteur du train de Bouknadel se poursuit au tribunal de Salé. La défense de l’accusé a inscrit plusieurs requêtes dont le recours à une expertise.
Les avocats de la défense du conducteur de train qui a déraillé à Bouknadel, faisant sept morts, ont demandé à la Cour de Salé d’accepter leur requête concernant l’expertise technique. Selon Al Massae du mercredi 15 novembre, la défense a aussi sollicité une expertise mécanique du train, pour connaître son état, la sécurité et le système de freinage ainsi qu’un rapport sur son système de communication. Selon eux, les résultats de ces expertises devraient permettre d’acquitter à coup sûr leur client.
 
Lire aussi: Vidéo. Drame ferroviaire: la cause du déraillement révélée par un enregistrement audio?
 
Dans une déclaration à Al Massae, Chaouki Ijana, avocat du conducteur, a souhaité avoir accès à tout le matériel technique du train afin de solliciter l’avis d’experts neutres car les premiers rapports ont été établis par une partie prenante dans le dossier. «Les données présentées par la société Lombardi ne sont pas objectives et accusent seulement le conducteur», a-t-il ajouté.
 
Lire aussi : Drame de Bouknadel: vers une convocation de Lakhlii et Amara devant le tribunal ?
 
Lors de cette séance, le parquet a présenté au président de la Cour une nouvelle expertise effectuée par le laboratoire de la gendarmerie royale, selon la même source. Une copie sera donnée aux avocats de la défense qui continuent à exiger l’examen du disque dur et des vidéos qu’ils n’ont toujours pas pu examiner.