Diapo. Histoire: Il y a 111 ans, la France bombardait Casablanca

5924
PH. Mémoires du Maroc

Entre le 5 et le 7 août 1907, la marine de guerre française bombardait la ville de Casablanca pour mater la rébellion des tribus de la Chaouia. Entre 1 000 et 7 000 personnes ont été tuées.
Il y a 111 ans, jour pour jour, l’armée française détruisait la ville d’Anfa. C’est le bombardement de Casablanca, qui a eu lieu du 5 au 7 août 1907. L’attaque navale a causé la mort d’entre 1 500 et 7 000 personnes. La France coloniale voulait venir à bout de l’insurrection de Casablanca. Plusieurs tribus de la Chaouia avaient pris le contrôle de la ville pour s’opposer à la colonisation française, tuant plusieurs ressortissants européens.
Le 7 août, les troupes françaises réussissent à reprendre le contrôle de la ville de 30 000 habitants, après des combats acharnés. Pendant trois jours la flotte maritime française largue une pluie de bombes sur la ville et les légionnaires au sol exercent pillage et carnages. Casablanca est transformée en un champ de ruines, seul le quartier européen a été épargné.


Le nombre de victimes fait toujours débat et chaque partie donne sa version et son chiffre. Ce sera 600, selon le Quai d’Orsay, 1 500 chez les auteurs français, entre 2 000 et 3 000 pour les Allemands, tandis que des sources marocaines évoquent plus de 7 000 victimes.