DGSN: niveau de veille maximal pour le Nouvel An

Crédit: @DGSN

Barrages aux entrées et sorties de villes et sur les routes, points de filtrages, ratissages, contrôles dans les transports en commun… les festivités du Nouvel An se dérouleront sous haute sécurité. La DGSN relève le niveau de «veille sécuritaire» pour que le passage à 2020 soit festif pour tous.

Le Directeur général de la sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, a donné ses strictes directives à l’ensemble des responsables des directions de sûreté à l’occasion des fêtes de fin d’année pour le renforcement du niveau de contrôle et de veille sécuritaire, rapporte Al Massae dans son édition du vendredi 20 décembre.

Hammouchi a donné ses instructions pour l’organisation d’opération de ratissage de grande envergure par les brigades des motards et le renforcement des contrôles des papiers des véhicules en particulier celles des agences de location étant donné que beaucoup d’infractions et de crimes sont commis à l’aide de ce genre de voitures.

Les contrôles concerneront, poursuit la même source, les voitures qui portent un macaron ou un insigne. Beaucoup de ces véhicules sont en effet conduits la plupart du temps par des gens qui n’ont aucune relation avec lesdites instances, administration ou association.

 

Lire aussi: Casablanca: la DGSN lance une vaste offensive contre la criminalité

 

Selon la même source, la DGSN a mobilisé des milliers d’éléments des forces publiques entre gendarmes, policiers, forces auxiliaires, protection civile, hommes d’autorités et auxiliaires d’autorités (moqadems, etc.).

Tous ces éléments devraient prendre part à des opérations de ratissage d’envergure dans les points noirs et grands axes des grandes villes, accompagnées d’un strict contrôle d’identité pour, éventuellement, mettre la main sur des criminels recherchés.

Le quotidien arabophone indique qu’il y aura déploiement visible des forces de l’ordre sur la voie publique et des patrouilles dans les points urbains les plus sensibles afin de parer à toute éventualité malveillante et protéger les citoyens et les touristes étrangers qui choisissent le Maroc pour y passer la fête du Nouvel An.

A propos de ces derniers, des patrouilles pédestres et motorisées de la police veilleront à la sécurité des lieux les plus sensibles comme les hôtels, les restaurants, les boîtes de nuit, les sites touristiques, les salles de spectacles.