Des associatifs tirent la sonnette d’alarme sur les «ateliers clandestins» à Salé

1713
DR.

Plusieurs associatifs de la ville de Salé alertent sur le danger que représentent les ateliers clandestins, qui ne font que se multiplier. Ces derniers exigent également des alternatives et une stratégie régionale pour le marché de l’emploi.

Les ateliers «clandestins» à Salé suscitent l’inquiétude des associatifs, qui plaident pour une réforme urgente, afin d’éviter un drame, indique le quotidien Al Akhbar dans son édition du jeudi 4 mars.

Situés en pleins quartiers résidentiels, ces ateliers ne respectent souvent pas les mesures de sécurité et d’hygiène, soulignent les associatifs, notant que ces unités de production présentent un grand risque pour les employés ainsi que pour le voisinage.

La ville dirigée par le maire PJDiste, Jamaâ El Moâtassim a «besoin d’une stratégie régionale en matière d’emploi, surtout pour les plus jeunes, qui sans alternatives se tournent souvent vers la criminalité», affirme un associatif de la ville au quotidien arabophone.

 

Lire aussi: La TVA est la « principale composante » qui influence le secteur informel (HCP)

 

Une récente étude du Haut Commissariat au Plan (HCP), dévoilée ce mardi 2 mars, s’intéressait au secteur de l’informel et plus particulièrement aux unités de productions clandestines. Selon l’étude, «la crise sanitaire actuelle a mis en exergue les vulnérabilités du secteur informel et l’importance des aides publiques à déployer pour soutenir le pouvoir d’achat de ses effectifs employés».

Le HCP plaide ainsi pour «une stratégie nationale dédiée aux activités informelles reposant sur une approche intégrée et cohérente», afin de renforcer la résilience de ce secteur et améliorer sa performance économique

Cette stratégie, poursuit la même source, doit tenir compte de plusieurs dimensions dont notamment l’accès au financement et au marché, la formation, la sécurité sociale, la réforme du dispositif fiscal, notamment celui qui concerne le mécanisme de la TVA, et l’amélioration de la gouvernance, surtout en matière d’allègement et d’adaptation de la réglementation en vigueur.