Démantèlement par le BCIJ d'un important réseau d'immigration clandestine

Le Bureau central d’investigations judiciaires a démantelé, mercredi, un réseau criminel spécialisé dans la falsification des passeports et l’organisation de l’immigration clandestine.
Sur la base d’informations précises, qui lui ont été fournies par la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN), le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) est parvenu à démanteler une bande criminelles active dans plusieurs villes du Maroc, spécialisée dans la falsification de passeport et autres documents facilitant l’immigration clandestine et la résidence illégale.
D’après un communiqué du Bureau central d’investigations judiciaires, les premières investigations ont permis d’arrêter deux candidats à l’émigration clandestines à l’aéroport Mohammed V à Casablanca en possession de faux certificats de résidence dans un pays européen.
D’après la même source, l’arrestation de ces deux individus a permis un coup de filet sur une bande criminelle composée de 14 personnes, dont une femme et un citoyen algérien, spécialisée dans l’organisation de l’immigration clandestine à travers la falsification de papiers et de passeports.
Le BCIJ a également confisqué des faux passeports ainsi que des tampons d’ambassades étrangères et autres outils utilisés dans la falsification des documents.