H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le Maroc s’apprête à recevoir une deuxième commande du vaccin Pfizer/BioNTech. Bien que convoité par plusieurs, le vaccin américano-allemand n’est pas encore administré et sera réservé aux 12-17 ans qui ne pourront pas être vaccinés avec le vaccin chinois. Les explications de Dr. Moulay Said Afif, membre du Comité scientifique et technique de la vaccination anti-Covid.

    Le Maroc recevra 250.000 doses supplémentaires du vaccin Pfizer/BioNTech ce mercredi 18 août et 1 million de doses du vaccin Sinopharm seront livrées le vendredi 20, nous confirme le Dr. Moulay Said Afif.

    Les 250.000 doses du vaccin américano-allemand viendront s’ajouter aux 600.000 acheminés vendredi 13 août. Pour l’heure aucune dose n’a été administré nous assure le médecin, également membre du Comité scientifique et technique de la vaccination anti-Covid.

    «La vaccination ne peut pas commencer tant que le volet logistique n’a pas encore été entièrement ficelé», explique notre interlocuteur, notant que «trois ministères, à savoir ce lui de l’Intérieur, celui de la Santé et celui de l’Éducation se penchent dessus».

    Le royaume dispose toutefois de tous les moyens techniques pour réussir cette campagne avec ce vaccin et le personnel de santé est actuellement en formation, indique Moulay Said Afif.

    «Le coup de départ sera lancé dans les jours qui viennent», assure notre interlocuteur, insistant sur l’importance de vacciner les plus jeunes, «qui se retrouvent également en réanimation». De plus, «leur vaccination nous permettra d’atteindre l’immunité collective et surtout d’assurer une rentrée dans les meilleures conditions», note-t-il.

    Plusieurs citoyens cherchent à se procurer ce vaccin et parfois refusent les vaccins déjà disponibles, rapportent certains médias. Moulay Said Afif rappelle que ce vaccin a été réservé à la tranche d’âge de 12-17 ans, car il existe des études scientifiques sur ce vaccin, contrairement au vaccin chinois. En attendant les résultats des études du vaccin chinois sur les plus jeunes, ils se verront attribuer le vaccin américano-allemand, conclut-il.

    Share.

    Comments are closed.