Covid-19: Lalla Mimouna, le cluster de trop

14150

Le bilan épidémiologique continue de grimper dans une usine de fraises près de Moulay Bousselham. On compterait près de 600 cas positifs au Covid-19 parmi les ouvriers et leurs proches, ce qui constitue un record depuis le début de la pandémie au Maroc. Détails.

Ce vendredi 19 juin, deux cent six (206) nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus ont été annoncés par le ministère de la Santé. Un record sur les deux derniers mois et dont la majeure partie des cas ont été recensés dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, avec la découverte de 164 nouveaux cas d’infection.

Les 164 nouveaux cas ont tous été enregistrés dans l’usine de conditionnement et de cueillette de fraises de Lalla Mimouna, située non loin de Moulay Bousselham (30 kilomètres de Larache). Un bilan susceptible de s’alourdir avant la fin de journée. Selon le média Alyaoum24, le bilan au sein de l’usine atteindrait les 424 cas positifs pour la seule journée d’aujourd’hui.

 

Lire aussi: Covid-19: 164 cas à Rabat-Kénitra, comment expliquer cette hécatombe? (Les détails par villes)

 

Ces nouveaux cas s’ajoutent aux précédents bilans établis tout au long de la semaine. En effet, la sonnette d’alarme a été tirée dès mardi 16 juin, lorsque la direction régionale de la Santé de Rabat-Salé-Kénitra a confirmé qu’il s’agissait de 103 ouvrières de l’usine de Lalla Mimouna et 4 de leurs proches, rapporte le quotidien l’Economiste.

Non-respect des règles

Dès les premiers cas, une campagne de dépistage massif a été menée par les autorités sanitaires, qui poursuivent leur action au sein de l’usine. Cette dernière est d’ailleurs pointée du doigt par plusieurs sources qui évoquent le non-respect des règles d’hygiène pourtant imposées depuis le début de l’épidémie dans le pays.

À l’origine de cette véritable «catastrophe», «le non-respect de la distanciation sociale au sein du site», qui emploie plus de 1500 travailleurs, affirment des sources bien informées. Le virus s’est propagé non seulement au sein de l’usine mais aussi dans toute la région, avec la détection de plusieurs cas positifs au sein de leur entourage. Ceci a conduit à la mise en quarantaine de la petite ville de pêcheurs de Moulay Bousselham, ce vendredi 19 juin, indique la même source.

 

Lire aussi: Déconfinement: les classements en zone 1 et 2 revus avant la fin de la semaine

 

Les autorités sanitaires pourraient revenir sur leur décision de regrouper tous les cas actifs dans les hôpitaux de Benslimane et Ben Guérir, dont la capacité ne dépasse pas les 1000 lits, signalent des sources bien informées à Alyaoum 24.

Pour rappel, le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a annoncé, ce mardi 16 juin, que de nouvelles mesures pour l’assouplissement du déconfinement allaient être annoncées prochainement. Un allègement qui pourrait être remis en cause avec la découverte de ce nouveau foyer.