Déconfinement: les classements en zone 1 et 2 revus avant la fin de la semaine

26238
DR.

Un chamboulement dans la classification des provinces et des villes pourrait intervenir ce vendredi avec le passage pour certaines en «zone 1», et la retombée pour d’autres en «zone 2» qui verront leur confinement renforcé. Détails.

L’évolution de la situation épidémiologique dans le pays laisse présager un assouplissement des mesures de confinement dans certaines provinces situées en «zone 2». Mais du côté de la «zone 1», l’apparition de nouveaux cas de contamination et de foyers épidémiques va conduire à un durcissement du confinement.

Des sources au sein du ministère de la Santé, contactées par le quotidien Assabah, ont mis en garde contre l’apparition de nouveau cas dans certaines villes, notamment à Tétouan. La ville classée en «zone 1», enregistre depuis quelques jours plusieurs nouveaux cas, avec un pic atteint, ce mardi 16 juin, depuis la détection de 14 nouveaux cas.

 

Lire aussi: LCovid-19: comment le Maroc compte accélérer le déconfinement à partir du 20 juin ?

 

«D’autres villes auparavant classées en «Zone 1» seront rétrogradées en «Zone 2»», affirment les mêmes sources. Mais d’autres présentant une situation épidémiologique plus stable bénéficieront selon les mêmes sources d’un allégement du confinement. Il s’agirait de la capitale Rabat, de sa voisine Skhirat et d’El Jadida.

Ces mesures, tributaires de l’évolution de l’épidémie dans le pays, seront annoncées ce vendredi 19 juin, après la présentation du suivi effectué par les comités de veille, présidés par les walis et gouverneurs et composés des représentants du ministère de la Santé et des services extérieurs des départements ministériels concernés et des services de sécurité.

 

Ressusciter le tourisme interne et extérieur

 

Devant la Chambre des conseillers, ce mardi 16 juin, Saad Eddine El Otmani a expliqué que le Maroc allait entamer la deuxième phase d’allégement du confinement sanitaire. Ces mesures d’assouplissement déboucheront sur l’ouverture d’activités économiques, sociales et culturelles supplémentaires, a-t-il affirmé.

De plus, cet élargissement des mesures d’allègement concernera aussi bien les provinces et préfectures de la «zone 1» que celles de la «zone 2», a souligné le chef du gouvernement. Ces mesures permettront «une plus grande mobilité, voire même une reprise progressive du tourisme interne» a-t-il déclaré.

 

Lire aussi: Emploi, ruralité, richesses…Quelles différences entre la zone 1 et la zone 2 ?

 

Après cette deuxième phase, viendra une nouvelle étape plus avancée, a poursuivi El Otmani évoquant l’autorisation, à une échelle plus large, de l’utilisation des espaces publics ainsi que des regroupements dans certaines limites et sous certaines conditions des activités publiques.

Plus loin encore, le Maroc procédera, «sous réserve de l’évolution de la situation sur le plan international, par le coup d’envoi de mesures visant la reprise des mouvements du transport international et du tourisme extérieur», a fait savoir Saad Eddine El Otmani.

Le chef du gouvernement a également appelé à continuer à «faire preuve de prudence en toute circonstance, afin de pouvoir sortir du confinement dans les prochaines semaines de manière sûre et progressive».