Coronavirus: démantèlement à Marrakech d’un réseau d’arnaque aux dons

Crédit: DR.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la Surveillance du territoire (DGST), a arrêté, samedi, quatre individus, dont deux frères, pour leur implication présumée dans un réseau criminel actif. Ils sont soupçonnés d’usurpation d’identité et d’escroquerie sous prétexte de collecte de dons pour les victimes du nouveau coronavirus, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le principal suspect, son frère et deux autres complices ont été arrêtés dans la ville de Ben Ahmed en flagrant délit de réception d’un mandat perçu par voie d’escroquerie, et ce suite à l’usurpation, par le principal suspect, de l’identité d’un agent d’autorité, chef d’une annexe administrative sise à Marrakech, qui enjoigne aux propriétaires de magasins et aux pharmacies de cette ville de faire des dons financiers et autres en nature, prétendant que ceux-ci seront remis aux personnes en situation de précarité touchées par le nouveau Coronavirus, ajoute le communiqué de la DGSN.

Le pointage dans la base de données des personnes recherchées a révélé que le principal mis en cause, âgé de 50 ans, fait l’objet de 14 avis de recherche nationaux dans des affaires d’escroquerie suivant le même modus operandi, alors que son frère, 40 ans, est recherché pour une affaire d’escroquerie, précise la DGSN.

Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les affaires d’escroquerie et d’usurpation d’identité qu’ils auraient commis, identifier les victimes présumés, et arrêter tous les complices impliqués dans ces actes criminels, conclut le communiqué.