Cinq suspects arrêtés à Oujda pour liens présumés avec un réseau international de trafic de drogue

DR.

Les éléments de la police judiciaire de Saïdia et d’Oujda ont arrêté, samedi à l’aube à la lumière d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, cinq personnes âgées d’entre 26 et 41 ans, pour liens présumés à un réseau international de trafic de drogue et de psychotropes.

Les mis en cause ont été appréhendés près de la plage de Saïdia à bord de trois voitures utilitaires transportant 17 paquets de résine de cannabis d’une quantité globale d’environ 555 kg, ainsi que quelques 1470 litres d’essence, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les suspects avaient également sur eux neuf téléphones portables, un appareil GPS et un montant d’argent qui pourrait avoir découlé du trafic de drogue.

Les cinq personnes arrêtées ont été placées en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour identifier les autres complices éventuels, et déterminer les liens et ramifications de ce réseau aux niveaux national et international, ajoute la DGSN. La saisie de cette importante quantité de résine de cannabis s’inscrit dans les opérations de sécurité conjointes menées par les services de la sûreté nationale en coordination avec la direction générale de la surveillance du territoire pour lutter contre toutes les formes de criminalité, y compris le phénomène du trafic de drogue et de psychotropes.