Armes blanches, bombes lacrymo… des dealers résistent violemment à une descente de la police à Casablanca

183

La brigade d’intervention de la préfecture de police de Casablanca, affiliée à la police judiciaire, a réussi à arrêter mardi 15 janvier des trafiquants de drogue, malgré leur violente résistance.

Les éléments de la brigade d’intervention de la police judiciaire de Casablanca ont réussi à interpeller des trafiquants de drogue, apprend-on de source policière. Les criminels ont essayé de s’enfuir mais ont été rattrapés par les forces de l’ordre, ce qui a poussé les malfaiteurs à résister en utilisant des armes blanches et des bombes lacrymogène mais en vain.

Les bandits suspectés d’être impliqués dans la possession et la vente de drogues, se trouvaient à bord d’une voiture portant de fausses plaques d’immatriculation sur l’autoroute de Casablanca lors de leur arrestation.

Lire aussi : Fuite des photos du «travesti»: quatre responsables de la préfecture de police de Marrakech sanctionnés

La fouille et la perquisition du véhicule a permis aux forces de police de saisir plus de 200 kilogrammes de Kif, 35 kilogrammes de plaques de cannabis et plus de 27 kilogrammes de plantes de tabac.