Utilisation d’une arme à feu dans l’espace public: la DGSN dément

76

La DGSN a démenti  avoir enregistré un quelconque incident criminel lié à l’agitation d’une arme à feu dans l’espace public contre des citoyens

 

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti jeudi de manière catégorique que les services de la préfecture de police de Kénitra auraient appréhendé ou enregistré un quelconque incident criminel lié à l’agitation d’une arme à feu dans l’espace public contre de nombreux citoyens.

Dans un communiqué, la DGSN indique avoir ouvert, directement après la publication par un journal national d’une information portant sur un prétendu incident de ce type, une enquête minutieuse et approfondie, ajoutant qu’elle n’a enregistré aucune plainte sur ce sujet, outre l’absence de toute intervention liée à des crimes de ce genre.

La révision des registres officiels relatifs aux armes à feu dissimulées et celles réservées à la chasse a révélé l’absence de tout enregistrement d’une quelconque arme à feu au nom de l’individu auquel sont imputés les faits relayés par le journal, poursuit la DGSN.

Tout en démentant catégoriquement les données relayées par les médias sur ce sujet, la DGSN réaffirme également que les enquêtes et investigations se poursuivent pour déterminer les tenants et aboutissants dans cette affaire.