Des agents de l’aéroport de Tanger entendus suite à une faille sécuritaire

8395

Des agents de l’aéroport Ibn Battouta de Tanger ont été entendus par les éléments de la DGSN, en début de semaine, suite à une brèche sécuritaire. En effet, un individu a réussi à accompagner une famille afghane sur le tarmac malgré l’interdiction de la présence de toute personne ne disposant pas d’un billet.

Suite à l’enquête menée par la DGSN, il s’est avéré que les documents de la famille n’ont pas respecté la procédure d’identification routinière. Selon Al Massae dans son édition à paraitre le 17 novembre, les enquêteurs de la DGSN ont pu identifier l’individu grâce aux enregistrements vidéo. L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, a réussi à accompagner la famille de quatre personnes sur le tarmac, malgré l’interdiction de la présence de personnes sans billets.

En effet, la DGSN avait mis en place une charte stricte interdisant, dans un souci sécuritaire, l’accès à l’enceinte des aéroports du royaume aux individus accompagnant les voyageurs.

La famille est montée à bord de l’avion en direction de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle en France. Cette situation a créé un état d’alerte parmi les éléments sécuritaires puisque cela est une infraction claire vis-à-vis des directives de la DGSN.

Il est à noter que le directeur général de la Direction générale de la sûreté, Abdellatif Hammouchi, a démis de ses fonctions l’ancien directeur de la sécurité de l’aéroport Mohammed V suite à des dépassements sécuritaires similaires.