Qui sont les 8 Franco-marocains élus à l’Assemblée nationale?

697

Huit Français d’origine marocaine ont glané leur ticket pour le Palais Bourbon. Outre le secrétaire d’Etat Mounir Mahjoubi, sept autres enfants de la diaspora marocaine font partie de l’actuel majorité présidentielle.

Mounir Mahjoubi

C’est le benjamin des élus d’origine marocaine. Le Secrétaire d’Etat au Numérique a été élu dans la 16e circonscription de Paris avec un peu plus de 51% des suffrages face à la candidate de la France insoumise Sarah Legrain (48,5%). Entre tous les candidats franco-marocains, Mahjoubi était celui qui partait avec le plus de pression, puisqu’il se devait de remporter son siège s’il souhaitait garder son portefeuille ministériel.

M’jid El guerrab

Le natif du Moyen-Atlas est sans-doute le candidat franco-marocain ayant fait le plus parler de lui au Maroc. El guerrab, candidat de la majorité présidentielle, a dû croiser le fer avec une autre candidate macroniste, Leila Aïchi (Modem), pour finalement remporter son siège à la 9e circonscription des Français de l’étranger, avec un écart somme toutes assez confortable (2000 voix).

Amal Amélia Lakrafi

Fille d’un artisan tailleur et d’une mère au foyer marocains, cette jeune maman de 39 ans, estampillée LREM, a été largement plébiscitée par les électeurs de la 10e circonscription des Français de l’étranger (Afrique et Moyen-Orient). Elle a été élue dès le premier tour des législatives avec plus de 60% de suffrages.

Mustapha Laabid

Sous la bannière LREM, ce quadragénaire né à Rennes s’est imposé dans la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine (Rennes sud) face au centriste Grégoire Le Blond (UDI LR), en obtenant 58,87 % des suffrages. Directeur de la Fondation agir contre l’exclusion en Bretagne, il travaille depuis vingt ans dans le milieu associatif.

Sarah El Hairy

La nouvelle députée LREM de la 5e circonscription de Loire-Atlantique est une jeune femme de 28 ans née à Nantes. Ancienne de l’UMP et du MoDem, elle a battu le député socialiste sortant Michel Ménard en raflant 61.02% des voix.

Fiona Lazaar

Cette mère de famille de 31 ans a remporté dimanche le siège la 5e circonscription du Val-d’Oise avec un score de 59,72% au second tour des législatives françaises. Diplômée de l’Essec, la native d’Argenteuil et fille de parents marocains a travaillé au privé dans des entreprises de services à l’environnement.

Mohamed Laqhila

Cet expert-comptable  l’a emporté de justesse (50,95% des voix) face à Christian Kert (LR). Marié et père de trois enfants, le nouveau député LREM de la 11e circonscription des Bouches-du-Rhône (Aix-en-Provence) est, comme le décrit la presse française, un militant convaincu de l’entreprise et un fervent défenseur de la cause environnementale.

Naïma Mouchou

Née à Ermont de parents marocains arrivés en France en 1961, Mouchou (LREM) s’est imposée dans la 4e circonscription du Val-d’Oise avec 59,37% des voix. A 35 ans, cette mère de deux enfants est avocate au barreau de Paris et avocate bénévole pour la LICRA.