111 migrants recherchés entre le Maroc et l'Espagne depuis mardi

à 18:15
Image d'illustration

Deux bateaux qui transportent au total 111 migrants africains sont recherchés depuis mardi entre le Maroc et l'Espagne, ont annoncé mercredi les garde-côtes espagnols.

"Nous sommes toujours à la recherche de deux bateaux, l'un avec 53 personnes, l'autre avec 58 personnes", ont-ils tous une origine subsaharienne, a déclaré un porte-parole du sauvetage maritime à l'AFP.

Il a ajouté que l'Agence des frontières a annoncé à propos de ces bateaux précaires "à 10h40 du matin (8h40 GMT) hier (mardi)".

Un avion militaire espagnol, un navire et un hélicoptère des garde-côtes, deux patrouilleurs de la Garde civile espagnole et un autre navire similaire des forces armées marocaines participent à la fouille.

 

Lire aussi : Migrants: des centres de rétention "utilisés à plein régime" en France en 2018

 

"La difficulté, c'est le mauvais temps" et la "houle" dans cette partie de la Méditerranée appelée mer d'Alboran, a déclaré le porte-parole.

Selon l'activiste de Walking Frontiers, Helena Maleno, qui affirme avoir été prévenue par les parents des migrants, quatre femmes et un enfant sont dans le bateau qui transporte 53 personnes.

 

Lire aussi : Migrants: Mexico tente d'amadouer Trump en déployant 6.000 hommes

 

Depuis le début de l'année, au moins 8.056 migrants sont arrivés par mer en Espagne, à bord de 286 navires, selon un bilan du ministère de l'Intérieur en date du 2 juin (6,6% de moins que pendant la même période de l'année précédente).

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), 543 migrants sont morts ou sont portés disparus depuis janvier, dont 166 ont tenté de traverser la route de l'ouest en direction de l'Espagne.

L'année dernière, 2 299 migrants sont morts en Méditerranée contre les 3 139 personnes qui ont péri en 2017 en tentant d'atteindre les côtes européennes.