Ligue Europa: Manchester United accroche le Barça au Camp Nou

Ligue Europa: Manchester United et le Barça se neutralisent au Camp Nou
Publié le

Le FC Barcelone a été accroché 2-2 par Manchester United jeudi au Camp Nou dans le choc des 1/16e de finale de Ligue Europa, laissant le suspense entier lors du match retour à Old Trafford, dans une semaine, qui décidera de l’équipe qui se hissera vers les huitièmes.

Dans une ambiance des grands soirs, Marcos Alonso a ouvert la marque de la tête sur corner (50e), mais les Mancuniens ont immédiatement répliqué par un premier but de Marcus Rashford (52e), et un deuxième conclu par Jules Koundé contre son camp après une incursion et un centre tendu de l’attaquant international anglais côté droit (59e).

Un quart d’heure plus tard, c’est Raphinha qui a arraché l’égalisation pour les Catalans : le Brésilien, brillant sur l’aile droite depuis la blessure d’Ousmane Dembélé, a allongé un centre pour Robert Lewandowski qui a laissé le ballon se diriger vers le petit filet (76e).

Ce nul est malgré tout un joli coup pour les hommes d’Erik Ten Hag qui arrivaient, comme les Catalans, dans un excellent état de forme (cinq victoires et un nul sur leurs six derniers matches)… Et une énième contrariété pour les Blaugranas, décidément malmenés depuis plusieurs saisons sur la scène européenne.

Pedri sort blessé

L’an dernier déjà, les Catalans, reversés pour la première fois depuis des décennies au sein de la petite Coupe d’Europe sans voir les phases finales de la Ligue des champions, avaient été balayés dès les quarts de finale par l’Eintracht Francfort 2-3 au Camp Nou, après avoir été accrochés 1-1 à l’aller.

Le Barça, pourtant inarrêtable sur le plan domestique depuis le début d’année civile et son sacre en Supercoupe d’Espagne au Maroc, est-il à l’aube d’une nouvelle désillusion de ce calibre en Europe ? Les similitudes sont trop nombreuses avec la déroute de l’an dernier pour ne pas s’en méfier. Et celle qui va peut-être porter le plus lourd préjudice aux Catalans est la blessure du prodige Pedri, sorti juste avant la pause visiblement touché à la cuisse droite (remplacé par Sergi Roberto à la 39e). La pépite canarienne du Barça s’était déjà blessée face à l’Eintracht l’an dernier au Camp Nou, et avait dit adieu à sa saison sur cette élimination.

Lire aussi: Espagne: le Real s’incline à Majorque, le Barça peut prendre le large!

Cette fois, la blessure semble plus bénigne, puisque Pedri est sorti de la pelouse de lui-même, escorté par les soigneurs. Et en son absence, les Catalans ont au moins eu le mérite de ne pas se laisser abattre. Dans un Camp Nou plein (90.225 spectateurs, nouveau record pour un match de Ligue Europa), et après une entame de match marquée par deux grands gardiens et l’émotion suscitée par le but du titulaire surprise Marcos Alonso, qui a dédié son but à son père, ex-joueur du Barça décédé le 8 février, les Blaugranas ont livré une fin de match haletante, avec un poteau et une lourde frappe d’Ansu Fati détournée par un irréprochable David De Gea, qui ont failli leur offrir la victoire.
Tout se jouera donc au match retour dans une semaine à Old Trafford, dans une ambiance qui promet d’être tout aussi électrique.

 

 

 

 

 

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Ligue Europa: Manchester United accroche le Barça au Camp Nou

S'ABONNER
Partager
S'abonner