La revue de presse de ce jeudi 16 novembre

Publié le
La revue de presse du lundi 20 mai
©H24info

Emploi: la bataille des chiffres relancée; Campagne agricole 2023-2024: Al Moutmir élargit son offre ; Villes sans bidonvilles: plus de 12.000 ménages bénéficiaires à Guercif ; Filières numériques : 22.500 lauréats à former annuellement dans les universités publiques à l’horizon 2027… Voici les titres développés par la presse nationale de ce jeudi. 

L’Economiste

Emploi: la bataille des chiffres relancée 

Un nouveau bras de fer est lancé entre le gouvernement et le HCP. Cette fois, elle concerne les chiffres de l’emploi et du chômage. Les dernières statistiques du HCP font état d’une dégradation du marché du travail au troisième trimestre. Le taux d’emploi a reculé de 1,6% et le chômage a grimpé à 13,5%. a été bousculé par les conseillers sur ce creusement du taux de chômage et sur la destruction d’emplois durant les derniers mois. Le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise et de l’Emploi Youness Sekkouri, quant à lui, a expliqué devant les parlementaires que « la majorité des postes perdus concerne l’emploi non rémunéré, en particulier en milieu rural, surtout dans le secteur de l’agriculture ». Il a également estimé que le «marché du travail a enregistré une transformation qualitative et structurelle», précisant que “le travail salarié a augmenté de près de 621.000 postes durant le 3e trimestre, contre une moyenne annuelle de 226.000 postes pour la même période en 2022 et 2021».

L’Economiste

Campagne agricole 2023-2024: Al Moutmir élargit son offre 

A l’occasion de ses 5 ans d’existence, Al Moutmir, modèle de développement agricole porté par l’Université Mohammed VI Poly- technique (UM6P) et son collège de l’agriculture, a annoncé l’élar- gissement de son offre d’accompagnement des agriculteurs. L’objectif étant d’étendre l’impact de l’assistance apportée. Lancée en septembre 2018, l’initiative mise ainsi sur l’amélioration d’un nombre de ces principaux axes. Levier clé d’adoption des bonnes pratiques agricoles, les plateformes de démonstration chez les agriculteurs ont connu une hausse durant la campagne agricole en cours. Cette augmentation est liée notamment aux importants apports de l’outil en termes de rendement en pailles, de qualité de grains ou encore de résistance au stress hydrique.

L’Opinion

Villes sans bidonvilles: plus de 12.000 ménages bénéficiaires à Guercif 

Quelque 12.063 ménages des bidonvilles à Guercif ont bénéficié de l’opération de relogement dans le cadre du programme « Villes sans bidonvilles », pour une enveloppe financière d’environ de plus d’un milliard de dirhams (MMDH). Ces chiffres ont été présentés lors d’une réunion tenue, mardi, au siège de la province de Guercif pour examiner l’état d’avancement des travaux du projet de relogement des habitants des bidonvilles à Guercif, à même d’assurer le bon déroulement de l’opération, recevoir et étudier les plaintes des citoyens pour trouver les solutions appropriées aux problèmes et difficultés rencontrés.

Le Matin

Agriculture résiliente : 585 ha supplémentaires équipés en systèmes d’irrigation à Draâ-Tafilalet 

L’Agence pour le développement agricole a clôturé le projet d’adaptation aux changements climatiques dans les zones oasiennes du Royaume. Financé par le Fonds d’adaptation à travers un don de 9,97 millions de dollars et lancé en 2015 dans la région de Draâ- Tafilalet au profit d’une population de 40.000 habitants, ce projet a concerné deux zones particulièrement vulnérables aux changements climatiques : les bassins de Ghéris et Maïder. Ce qui a permis la sécurisation de 615 ménages en eau potable et l’augmentation de la superficie irriguée de 585 ha supplémentaires.

Le Matin

Filières numériques : 22.500 lauréats à former annuellement dans les universités publiques à l’horizon 2027 

Le nombre de lauréats des filières numériques dans les universités publiques passera d’environ 8.000 par an actuellement dans les différents cycles de formation à 22.500 annuellement à l’horizon 2027. C’est l’un des objectifs majeurs de la convention signée hier à Rabat sous la présidence du Chef du gouvernement Aziz Akhannouch. Les nouvelles formations numériques, lancées dans 12 universités à travers les régions du Royaume, renferment 144 filières. Elles concernent l’analyse de données, les technologies nu- mériques, la cybersécurité, le développement de programmes, les métadonnées et l’intelligence artificielle notamment.

L’Opinion

Le 12è festival international du brassage culturel, du 17 au 20 novembre à Larache 

La 12è édition du festival international du brassage culturel se tiendra, du 17 au 20 novembre à Larache, sous le thème “Larache, une destination du tourisme durable”, avec le Mexique comme invité d’honneur. Initiée par l’association Loukkos pour le tourisme durable, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, avec le soutien du Conseil provincial de Larache et du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, cette manifestation sera ponctuée par des performances musicales et culturelles, avec la participation de troupes venues du Mexique, la Roumanie, la Slovaquie, l’Allemagne, Singapour, la Colombie, la Lituanie et de l’Espagne, ont indiqué les organisateurs.

Al Bayane

L’Instance chargée de la révision du Code de la famille tient une séance d’audition avec le HCP 

Le rapport national du Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur la population et le développement au Maroc a été présenté, mardi à Rabat, à l’occasion de la célébration du 30ème anniversaire de l’adoption du programme d’action de la Conférence Internationale pour la Population et le Développement (CIPD). Intervenant à cette occasion, le secrétaire général du HCP, Ayache Khellaf, a indiqué que ce rapport met en évidence les efforts déployés pour améliorer le bien-être de la population en réduisant la pauvreté et les inégalités, améliorer les résultats en matière de santé et accroître l’accès à l’éducation, etc. M. Khellaf a souligné que bien que des progrès significatifs ont été réalisés, il reste encore beaucoup à faire sur les domaines prioritaire du programme d’action de la CIPD

Al Bayane

Le Maroc participe au 3è Sommet de l’Industrie Financière Africaine au Togo 

Les travaux de la 3ème édition de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS), une plateforme stratégique de dialogue public-privé visant à transformer le paysage financier africain, se sont ouverts, mercredi à Lomé, avec la participation de plus de 1000 leaders de l’industrie financière, banquiers, assureurs, fintechs, opérateurs de marchés de capitaux et de décideurs politiques et régulateurs venus de 55 pays dont le Maroc. Des entreprises et des banques marocaines, notamment Attijariwafa bank, Crédit du Maroc et Bank of Africa participent à cette édition du sommet de l’Industrie Financière Africaine, tenue sous le thème: « Construire une industrie financière africaine de classe mondiale: une opportunité à 1 500 milliards de dollars ».

Libération

Appel à actualiser les données sur les risques sismiques au Maroc 

Les participants au 1er colloque international sur les catastrophes naturelles, tenu à Tanger, ont appelé à la nécessité d’actualiser les données sur les risques sismiques au Maroc. Dans leurs recommandations ayant sanctionné cette conférence, organisée par l’Observatoire national de la biodiversité (CYNEGETICA), en collaboration avec l’Université Abdelmalek Essaâdi (UAE), l’Université Hassan 1er et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, les participants ont souligné l’impératif de revoir et d’actualiser les cartes des plaques tectoniques, ainsi que de déterminer avec précision les paramètres des failles actives de la terre et de revoir les données sismiques, pour obtenir des cartes précises de l’activité sismique, notamment en matière de localisation des foyers sismiques.

Libération

Port de Nador: le trafic portuaire atteint 2,6 MT à fin septembre 

Le volume global des trafics de commerce traités par le port de Nador, y compris le transbordement, a atteint 2,6 millions de tonnes (MT) à fin septembre 2023, en repli de 10,1% par rapport à la même période de l’année 2022 (2,9 MT). Ce repli est dû notamment à la baisse des importations des billettes (-38,6%), des céréales (-26,6%), du charbon (-18,4%) et du trafic du transport international routier (TIR) (-8,8%), indique la Direction des ports et du domaine public maritime (DPDPM) relevant du ministère de l’Équipement et de l’Eau. Par nature de flux, ce trafic est réparti sur l’import avec 1.884.467 T, en baisse de 10,5%, l’export avec 696.287 T (-1,7 %) et le cabotage avec 5.211 T (-91,8% ), précise la DPDPM dans un rapport sur les activités des ports au Maroc pour le mois de septembre dernier.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse de ce jeudi 16 novembre

S'ABONNER
Partager
S'abonner