Tourisme: la CNT alerte sur l’état d’incertitude du secteur

Corniche d'Agadir. DR.

Confrontés à la crise du coronavirus, les acteurs du tourisme au Maroc tirent la sonnette d’alarme. La Confédération nationale du tourisme (CNT) alerte tout particulièrement sur l’état d’incertitude dans lequel se trouve le secteur.

« Depuis le 4 mars 2020, date de la première alerte au coronavirus, qui a poussé tous les professionnels à annuler les réservations en cours, les hôteliers, agences de voyages, restaurateurs, transporteurs, loueurs de voitures et guides sont livrés à leur sort sans aucune visibilité quant à une reprise de leurs activités », déplore la confédération, qui exhorte les autorités à communiquer sur les moyens qui seront mis en oeuvre pour accompagner les acteurs du tourisme à la veille du déconfinement prévu le 10 juin.

La CNT réclame également des mesures exceptionnelles, notamment un « plan Marshall », pour relever un secteur vital pour l’économie marocaine, un des principaux pourvoyeurs de devises, avec près de 80 milliards de dirhams.

« A l’heure actuelle et en prévision d’une reprise que nous appelons de tous nos vœux, nous avons besoin de visibilité quant à la levée des restrictions liées à l’accessibilité de notre destination et à la mobilité à l’intérieur du royaume », exhortent les professionnels, d’autant que des pays voisins et concurrent préparent « à pied d’oeuvre » la reprise, à l’instar de la Tunisie.

« Nous devons impérativement informer les compagnies aériennes pour réserver leurs slots et les TO pour préparer leurs offres, sur la date prochaine de l’ouverture de nos frontières aériennes dans un premier temps, de manière à pouvoir maitriser le contrôle sanitaire au niveau des aéroports, avec test obligatoire à l’embarquement des pays émetteurs , suivi des touristes durant la totalité de leur séjour et mesures barrières tout au long du parcourt client, tout ceci avec une bonne communication tous canaux confondus. Les décisions de programmations de destinations se prennent maintenant, le Maroc a eu une maitrise exceptionnelle de la pandémie, sachons être également exceptionnels dans la reprise et la relance de notre tourisme », conclut le communiqué.