Coronavirus: mesures exceptionnelles pour le transport de marchandises entre le Maroc et l’Espagne

5394
DR.

Les deux pays partenaires ont procédé à l’assouplissement des mesures relatives au transport routier des marchandises. Des recommandations sont également données aux sociétés et conducteurs.

Le Maroc et l’Espagne ont décidé d’accorder quelques exceptions aux sociétés et chauffeurs routiers durant cette période où l’état d’urgence sanitaire est décrété dans les deux pays, rapporte le média spécialisé Transporte 3.

Ainsi, les documents nécessitant un renouvellement périodique, tel que le visa, le permis de conduire, le permis de circulation ou d’inspection technique, ne devront pas être renouvelés et seront considérés valides, bien qu’ils soient caducs, notent la même source.

 

Lire aussi: Coronavirus: la solidarité internationale au menu d’un entretien téléphonique entre Felipe VI et Mohammed VI

 

Néanmoins, les chauffeurs routiers devront toujours solliciter l’autorisation internationale pour effectuer le transport de marchandises. Ce document est délivré par les ministères des Transports espagnol et marocain.

Par ailleurs, un communique de la Fédération nationale des associations du transport d’Espagne (Fenadismer) rappelle aux conducteurs d’emporter leur permis bilatéral et leur triptyque de séjour temporaire au Maroc. De plus, il faudrait être muni de masques de protection, sous peine d’être être sanctionnés par des amendes pouvant aller jusqu’à 120 euros (1200 dirhams) ou des peines de prison allant jusqu’à trois mois, met en garde la fédération.