Campagne agricole: malgré la crise sanitaire et la sécheresse, les filières fruitières se portent bien

277

Voici l’essentiel du communiqué du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts sur la réunion du comité stratégique du département de l’agriculture, tenue jeudi en mode visioconférence.

– Malgré une conjoncture climatique difficile et une conjoncture sanitaire particulière, la production des filières fruitières phares s’annonce bonne.

– Une hausse estimée à 29% de la production prévisionnelle des agrumes. Une augmentation due principalement à l’effet de l’alternance stimulée par les températures relativement clémentes durant les périodes de floraison et de nouaison.

– Une hausse estimée à 14% de la production prévisionnelle des olives. Cette augmentation est la résultante de plusieurs facteurs, parmi lesquels figure principalement l’effet positif des pluies des mois d’avril et mai qui ont favorisé la nouaison et le développement des fruits.

– Une production prévisionnelle record de palmier dattier. Avec une hausse de 4% estimée, le record de la production des dattes attendues s’explique notamment par l’effet conjugué des conditions climatiques, notamment les températures convenables et les crues qui ont concerné durant le mois d’aout la région de Drâa-Tafilalet.

– Un fléchissement de 14% de la production prévisionnelle de pommier. Cette baisse est due principalement aux tempêtes de grêle qui ont sévi dans la région de Fès-Meknès et la province de Midelt.

– Légère hausse de la production prévisionnelle de grenade. La campagne agricole en cours devrait s’inscrire en hausse de 2%, du fait de l’entrée en production des nouvelles plantations.

– Mise en place du programme d’assolement des cultures d’automne, en tenant compte de la situation des disponibilités en ressources hydriques et de l’évolution des conditions climatiques de la saison d’automne. Ce programme concerne les semences céréalières, les céréales, les légumineuses alimentaires, les cultures fourragères, les cultures sucrières et maraichères au niveau de toutes les régions agricoles du Royaume.