Vidéo. Jazz, rap, blues, le bon cocktail du Tanjazz

à 16:30
La chanteuse espagnole Buika, tête d'affiche de cette 20e édition, a enflammé la scène BMCI Palais ce samedi 21 septembre. Crédits photo: Chakib Garti

Hier soir, l'ambiance aux 20 ans du festival Tanjazz était à son comble! Les gimmicks des uns et des autres ont fait vibrer les murs du palais Moulay Hafid, particulièrement fréquentée en ce samedi soir. Musique!

Crooner dégingandé, David Costa Coelho a mis le feu avec ses musiciens au club Audi avec son répertoire jazz des années 1940/50. Un peu plus loin, dans le Tanjazz pub, c'est le chanteur et beatboxer Wab qui a fait swinguer l'assistance en imitant de multiples instruments. Ce génie de la loop-station a remporté le 2e prix du championnat du monde Vocaloop 2015.

Nous avons également eu droit au groupe Awek qui mêle chant, guitare, harmonica, basse et batterie en scène Skoda. Quant à Morgan Ji, à la signature vocale polymorphe, rauque, douce et animale, la Réunionnaise au banjo électrique a réveillé la scène Volkswagen.